La nouvelle carte du Walt’s – an American restaurant met les petits plats dans les grands

Publié le 11 mai 2016

Inspirée du meilleur de la cuisine américaine et revisitée par un chef français, la nouvelle carte du Walt’s – an American Restaurant nous fait découvrir les plats qui plaisaient à Walt Disney et qui ont tout pour enchanter les palais modernes. Au Parc Disneyland à partir du 12 mai 2016.

L’ambiance feutrée qui règne en salle est trompeuse. En cuisine, elle est survoltée alors que Ludovic Mallac et sa brigade procèdent aux dernières mises au point avant de dévoiler la nouvelle carte du Walt’s – an American Restaurant. Pour le jeune chef, « un thème fort comme celui de ce lieu doit être relevé par une cuisine tout aussi inspirée. C’est pourquoi, quand on m’a proposé de venir ici, mon premier réflexe a été de me pencher sur nos archives, d’en apprendre plus sur Walt Disney ».

 

THELMA, LA CUISINIERE EXCEPTIONNELLE DE WALT DISNEY

C’est ainsi qu’il a appris l’existence de Thelma Howard qui a passé 30 ans au sein de la famille Disney. Engagée en 1951 par Walt pour tenir sa maison et s’occuper de ses deux filles, elle devient vite un membre à part entière de la famille. Mais surtout, elle se révèle une cuisinière hors pair. Tous les soirs, quand Walt quitte le bureau, son assistante appelle Thelma pour la prévenir : ainsi, le repas est prêt à être servi à l’instant même où le patron passe la porte ! Elle est aussi douée pour lui préparer ses plats préférés que pour tenir le frigo bien rempli (Walt aime se relever la nuit pour manger un hot dog… froid !). Après la disparition de celui-ci, elle reste au service de la famille jusqu’à sa retraite.

La nouvelle carte du Walt’s – an American Restaurant permet donc de partir à la découverte de la cuisine américaine à partir des plats préférés de Walt Disney et des notes de Thelma Howard. « Nous en avons retenu l’importance des produits frais et de saison, que nous travaillons pour la plupart sur place », précise Ludovic. Des saveurs californiennes et floridiennes notamment, pour faire référence aux premiers Parcs Disney. « Mais nous les avons raffinées pour qu’elles créent de l’émotion chez les gourmets français et européens grâce à des touches subtiles et contemporaines ».

 

DES PLATS SIGNATURES QUI RACONTENT TOUS UNE HISTOIRE

Si l’on en croit les privilégiés qui ont eu la chance de les goûter, certains plats sont déjà appelés à devenir la marque, la signature, de la nouvelle carte. Notamment, ce magret de canard fumé proposé en entrée et accompagné d’un coleslaw revisité à l’ananas, une subtile alliance sucrée/salée, relevée par l’acidité de l’ananas, afin de mieux mettre en valeur le fumé du magret.

Ou, comme pour les plats, ce homard poché au beurre, poireaux braisés au jus d’orange et galette de pomme de terre Anna où la cuisson au jus d’orange rappelle le fruit star de la Californie et de la Floride. À moins que vous ne préfériez le filet de bœuf Angus grillé, pomme de terre Thelma (la fameuse Thelma !), haricots verts, échalotes croustillantes et réduction de Cabernet Sauvignon. Ou encore le suprême de poulet jaune fermier Label Rouge rôti, farce façon Thanksgiving, patate douce en purée et sauce aux gésiers, un hommage érudit – et délicieux – au goût avoué de Walt… pour la bonne vieille dinde de Thanksgiving. Comme le dit Ludovic : « chaque plat doit raconter une histoire ».

Et des histoires, les desserts en racontent aussi comme cet ananas renversé et son sorbet ananas-basilic maison, version américaine de notre tarte Tatin, réalisée ici avec le fruit favori de Walt. Un fruit qui reste d’ailleurs frais et juteux, car cuit à basse température sous vide, comme dans les meilleurs restaurants.

Des suggestions végétariennes et menus enfants sont bien entendu également disponibles. La carte des vins fait la part belle aux crus français et américains et ceux qui veulent pratiquer un accord mets-vins tout en minimisant leur consommation d’alcool peuvent profiter d’offres sur 3 verres de 8cl.

BGN_1242_web       BGN_1341_web

LA PROMESSE D’UN REPAS DÉLICIEUX POUR TOUS, PETITS ET GRANDS

« Mais ce n’est pas un restaurant réservé aux « aficionados, nous avons veillé à ce que le thème n’écrase pas la cuisine ». Ainsi, les enfants ne sont pas oubliés. « Ils se sentent eux aussi partie de cette histoire et peuvent même laisser libre cours à leur inspiration en personnalisant leur dessert « Imagine ton Sundae » à l’aide de multiples garnitures ! ». Qui sait : de futurs artistes Disney se cachent peut-être parmi eux.

 

Dès le 12 mai, Walt’s – an American Restaurant va redevenir le lieu où se côtoient les fans des souvenirs de Walt Disney accrochés aux murs et les visiteurs d’un jour ayant lu dans leur guide que les salles offrent une vue exceptionnelle sur Main Street, U.S.A. à l’heure de la Parade. « Mais nous comptons aussi sur l’arrivée d’une nouvelle clientèle, attirée, elle, par la carte et par la promesse que nous lui faisons d’enchanter son repas au même titre que le reste de son expérience à Disneyland Paris » conclut Ludovic. Une promesse qui n’aurait pas déplu à Walt Disney. Ni à sa fidèle Thelma.

Haut de page