Les jardins et espaces verts de Disneyland® Paris, un élément à part entière de la narration

Publié le 6 octobre 2016

Un décor végétal pour plonger le visiteur au cœur des histoires : Avec 35 000 arbres, 450 000 arbustes et plus de 1 million de fleurs plantées chaque année, les jardins et espaces verts de Disneyland Paris font partie intégrante de l’expérience des visiteurs.

Loin d’être de simples ornements, les arbres, plantes ou fleurs de la destination participent à créer une atmosphère dépaysante et à donner vie à l’histoire. Les équipes doivent respecter 16 thématiques différentes, avec des contraintes de couleurs et de hauteur tout en tenant compte de la nature vivante du végétal à travers les quatre saisons.

Parc Disneyland®

N009452

Le Parc Disneyland est composé de cinq pays thématiques, les lands. Chacun de ces lands emmène les visiteurs dans un univers fantastique pour vivre les histoires créées par Disney. Pour rendre cette expérience encore plus riche, les plantes, les fleurs, les arbres et tous les végétaux sont choisis, disposés et taillés avec soin afin de s’intégrer parfaitement dans le décor. Ainsi, les fleurs aux tons discrets, avec des parterres soignés et structurés s’intègrent parfaitement dans l’ambiance de petite ville victorienne du début du XXe siècle de Main Street U.S.A. À Frontierland, des séquoias (sequoia giganteum) et des pins noirs d’Autriche (pinus nigra Austriaca) recréent le décor de l’Ouest américain et évoquent les grands espaces quand 180 espèces de cactus, dont certains dépassent trois mètres de haut, contribuent à plonger les visiteurs dans l’environnement aride du désert. À Adventureland, univers dédié aux aventuriers dans des contrées lointaines et exotiques, l’équipe Nature et Environnement a dû faire preuve d’ingéniosité pour créer une végétation luxuriante et verdoyante été comme hiver, utilisant des plantes exotiques, mais également en appliquant des techniques de taille spécifiques pour favoriser la pousse des feuilles.

Parc Walt Disney Studios®

N013916

Dans le Walt Disney Studios, les arbres et arbustes s’intègrent dans un environnement urbain au cœur des studios de production. On y trouve des essences exotiques qui rappellent l’atmosphère des studios de cinéma californiens : grenadiers à fleurs, magnolia grandiflora, palmiers, arbres à soie, marronniers rouges ou encore érables à sucre et chênes verts. Des topiaires d’if et de buis donnent également une véritable dimension de spectacle à la végétation.

Les hôtels Disney

N011035 DISNEYLAND HOTEL

L’expérience se poursuit dans les sept hôtels Disney, chacun racontant une histoire différente avec une thématique que l’on retrouve également dans la végétation. Par exemple, on trouve des yuccas, des arbustes bas et de nombreux minéraux au Disney’s Hotel Santa Fe®, inspiré du style pueblo du sud des États-Unis ; au Disney’s Hotel Cheyenne®, graminées et herbacées recréent un environnement de plaines de l’Ouest sauvage. Enfin, le Disney’s Sequoia Lodge® est quant à lui niché au milieu de 500 séquoias importés des États-Unis et au cœur d’une végétation de sous-bois de montagne, évoquant les parcs naturels américains. Ainsi, grâce à ces espaces verts spécialement conçus et développés pour prolonger la magie, chaque hôtel à thème offre une atmosphère unique. Autre particularité des hôtels, les fleurs fraiches coupées qui sont arrangées en compositions et disposées chaque jour dans les hôtels pour le plaisir des visiteurs.

 

Le saviez-vous ?

 

  • Il aura fallu déplacer 3,4 millions de mètres cubes de terre pour fabriquer les collines et les vallées de Disneyland® Paris.

 

  • Les paysagistes de Disneyland Paris ont planté plus de 35 000 arbres et 450 000 arbustes venus des 4 coins du monde, dont un cèdre de 150 ans.

 

  • Deux fois par an, les jardiniers de Disneyland Paris taillent les 2,5 km de haies de Alice’s Curious Labyrinth. Ce qui représente en réalité 7,5 km de haies puisqu’elles ont trois faces !

 

  • Le plus haut cactus de Disneyland Paris mesure près de 5,60 m et le plus âgé de ces « artichauts épineux » a dépassé la cinquantaine.

 

  • Le plus spectaculaire de tous les parterres est sans doute celui que les visiteurs découvrent à l’entrée du parc, une tête de Mickey de 30 mètres de circonférence. Il faut plus de 2 500 plantes fleuries pour le remplir. Il change bien entendu de couleur à chaque saison.

 

  • Parmi les nombreux arbres plantés au Disney’s Sequoia Lodge®, la vedette est un cèdre de 35 ans, haut de 12 m, large de 9 m, pesant presque 16 tonnes et provenant de Versailles. Transféré avec les plus grands soins, les jardiniers ont respecté une orientation nord-est pour la plantation. Leurs efforts sont récompensés : le grand bébé se porte le mieux du monde dans son nouvel environnement.

 

  • L’arbre le plus haut de Disneyland Paris fait 21 mètres de hauteur. Il s’agit du banian d’Adventure Isle, au cœur d’Adventureland, qui abrite la Cabane des Robinson. Toutefois, cet arbre ne risque pas de grandir davantage ou de perdre ses feuilles : c’est le seul arbre artificiel du parc Disneyland. Il a été créé par des artistes qui lui ont donné l’aspect d’un arbre véritable en fixant minutieusement sur ses branches plus de 300 000 feuilles.

 

  • 1000 Séquoias ont été importés de Colombie Britannique au Canada pour être plantés lors de la construction en 1990

 

Haut de page